Lean-2 : exercice corrigé

Exercice :

Une ligne de production ouverte en 1x8 (20 minutes de pause par équipe) est composée d’une cellule d’usinage (TC = 5 min) et d’une cellule de soudure (TC=  3 min).

La demande journalière moyenne est de 460 pièces.

1) De combien d’opérateurs faut-il armer chaque cellule pour équilibrer en « flux au juste besoin » la ligne de production ?

2) Combien d’opérateurs pourront être transférés à une autre activité si la demande baisse de 20% ?

3) Une nouvelle technique d’usinage permet de réduire le TC à 3 min. On souhaite en profiter pour mettre en place un flux continu. Quelles en sont les conséquences ?

Correction

1)      Takt time = (7h40 x 60min/h) / 460 = 1 min

Pour équilibrer le flux de production au juste besoin, le Lean préconise d’aligner les temps de cycle des cellules sur le takt time.

Cela conduit à équilibrer les capacités sur la demande client :

—  Usinage = TC / TT = 5 opérateurs

—  Soudage = TC/TT = 3 opérateurs

2)      Si la demande baisse de 20%, cela correspond à 460 – 92 = 368 pièces/jour ==> TT = 1,25 min

Il faut alors réduire le nombre d’opérateurs dans chaque cellule :

—  Usinage = TC / TT – 5 = -1 opérateur (-20%)

—  Soudage = TC/TT – 4 = -0,6 poste. Ainsi, pour répondre à la demande client on gardera le même nombre d’opérateurs avec une légère surcapacité sans risque cependant de créer du stock car le goulot se trouve en amont.

Soit au total 7 opérateurs.

3)      Il est nécessaire de regrouper les 2 cellules en une seule cellule usinage/soudage en développant la polyvalence des opérateurs. Cette cellule réalisera la double opération en 6 minutes (sans stock intermédiaire). Le nombre d’opérateurs à prévoir est alors :

Usinage/Soudage = TC / TT = 6 / 1,25 = 4,8 soit 5 opérateurs polyvalents au lieu de 7 précédemment.

Retour à la page d'accueil du site